Assurer le bien-être du chat lors d’un changement de routine

Comment concilier changement de routine et bien-être chez le chat ?

Le chat est un animal routinier. Très attaché à son territoire, il aime la stabilité et la constance. Lorsqu’un changement intervient dans son environnement, il perd ses repères et éprouve un grand sentiment d’insécurité.

Nos modes de vie modernes sont rythmés par les changements. Il peut s’agir d’un déménagement, d’une nouvelle décoration, de l’arrivée d’un bébé ou d’un autre animal, d’un départ en vacances, etc… La routine et le territoire du chat sont constamment malmenés. 

Déménager : un des plus grand stress que le chat ait à vivre

Changer de lieu de vie est probablement la situation la plus stressante pour un chat, surtout s’il est âgé. L’activité autour du déménagement (faire les cartons, procéder au « grand ménage » des pièces, recevoir des visiteurs…) constitue une première source d’inquiétude. Puis vient le moment de quitter les lieux et d’intégrer la nouvelle maison. En quelques heures, le chat perd tous ses repères et arrive sur un territoire qu’il ne connaît pas. Son comportement change, il devient peureux, se cache, joue moins, perd l’appétit. Le stress peut se traduire par du marquage urinaire ou des griffades sur le nouveau mobilier. 

Travaux de rénovation, nouvelle décoration : une perte de repères pour le chat

Tout comme le déménagement, les travaux de rénovation ou le changement de décoration peuvent perturber le territoire du chat et effacer ses repères olfactifs et visuels. Par conséquent, il risque de déposer des marques d’urine ou faire ses griffes sur le nouveau canapé ou le papier peint fraîchement posé. 

L’arrivée d’un bébé : un temps d’adaptation nécessaire

Lorsque le cercle familial s’élargit et qu’un bébé arrive dans le foyer, le territoire du chat et ses habitudes sont modifiées. De nouvelles odeurs, de nouveaux bruits et un nouveau rythme vont désormais rythmer ses journées. Pour éviter l’apparition de signes de stress, il faut laisser au chat la possibilité de se cacher et d’observer ce qu’il se passe en toute quiétude. Continuez à partager des moments de jeu avec lui pour qu’il ne se sente pas délaissé. 

L’arrivée d’un deuxième chat : les règles d’une cohabitation harmonieuse

L’adoption d’un deuxième chat est toujours une arme à double tranchant. Rien ne peut garantir que les 2 congénères deviendront amis. Les premiers jours, le comportement agressif du chat résidant à l’égard du nouveau venu est presque inévitable. Pour l’éviter, une phase d’acclimatation est souvent nécessaire. Elle consiste à isoler le nouveau venu dans une pièce dédiée avec toutes les ressources dont il a besoin (bac à litière, gamelles, griffoirs…). Au bout de quelques jours, habitués à la présence de l’autre, ils pourront faire connaissance à leur rythme.

FELIWAY Optimum : la solution de phéromonothérapie la plus avancée pour réduire les signes de stress chez le chat.

FELIWAY Optimum aide les chats à faire face aux situations stressantes de la vie moderne. Grâce à son complexe phéromonal breveté, il bénéficie d’une efficacité renforcée contre le marquage urinaire, les griffades sur le mobilier, les conflits et tensions entre chats et les réactions de peur liées aux changements dans l’environnement. Facile d’utilisation, il suffit de brancher le diffuseur FELIWAY Optimum dans la pièce où le chat passe le plus de temps pour obtenir un apaisement rapide et durable… en toutes circonstances !

Pour en savoir plus sur FELIWAY Optimum, demandez conseil à votre vétérinaire.

Fiche conseil réalisée en partenariat avec FELIWAY